Eybinoises, Eybinois, c’est l’affolement !

bouées1En cette veille de 2nd tour d’élection, M. le maire sortant, dans la panique de perdre ses pouvoirs, ses présidences et donc ses importants revenus, s’affole !

A quel coût et quel niveau d’honnêteté intellectuelle, estime-t-il le prix à payer pour essayer de rester 46 ans à la mairie d’Eybens ?

Quelle légitimité a-t-il compte tenu des résultats du 1er tour, pour faire des promesses qu’il ne sera plus là pour tenir ?

Car c’est la frénésie :

  • Alors qu’il n’a jamais accordé le moindre intérêt au débit internet de la commune depuis 15 ans, M. le maire sortant en fait sa priorité et son fer de lance ! 
    Et il promet l’impossible pour la semaine prochaine…
  • Alors qu’il s’y est toujours opposé, M. le maire sortant aurait promis en personne, et devant témoin, une salle de prière à la communauté musulmane.
    Aurait-il oublié la loi 1905 sur la séparation des églises et de l’Etat…
  • M. le maire se montre subitement très présent à Eybens et va à la rencontre de ses administrés. 
    Il était temps…
  • Mais ayant perdu 53% de ses voix de 2008, des “troupes” extérieures à la commune sont appelées pour tenter de “sauver le soldat Baietto”, en tractant et en faisant du porte à porte avec lui !
  • M. le maire sortant fait des promesses de financement de travaux et rénovations non prévus dans le budget voté en février !
  • Il mobilise les services municipaux pour réaliser en hâte des réfections de voiries, des réparations de toutes sortes, des élagages et plantations d’arbres, et même des marquages au sol de “pistes cyclables” sur le pont Jean Jaurès, etc.

Eybinoises, Eybinois, ne vous y trompez pas !

Le 30 mars, confirmez votre choix du premier tour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.