Mon parcours

fran♦ Ma formation en sociologie et en économie du développement,spécialisée en politiques urbaines et sociales, me permet de prendre la mesure des difficultés que traverse notre société et des pistes de réponses possibles.

♦ Mes différents emplois m’ont permis d’accumuler de nombreuses expériences dans des contextes variés, y compris celle de statuts précaires, de licenciement économique et du chômage.
Pendant 5 ans j’ai travaillé en Algérie sous contrat local comme sociologue dans les programmes de développement et d’habitat rural.

 

Rentrée en France, j’ai fait une incursion très enrichissante dans une PME industrielle comme assistante de direction.

Après plusieurs mois de vacations, je suis devenue responsable des études à Peuple et Culture, association d’éducation populaire. Puis je me suis mise à mon compte pour continuer ce travail comme consultante auprès des collectivités locales.

Durant cette période, j’ai réalisé de nombreuses études sur l’exclusion sociale et sur les quartiers sensibles de la région. J’ai aussi accompagné de nombreuses dynamiques participatives avec les habitants.

Enfin, durant une quinzaine d’années, j’ai conduit des analyses et des évaluations sur les politiques publiques du département. D’abord comme responsable de la mission d’Observation Sociale de l’Isère, puis comme chargée de mission Prospective au Conseil général.

Parallèlement, j’ai été co-fondatrice et pendant plusieurs années, membre du bureau de la FONDA Rhône Alpes, structure d’appui aux associations d’habitants de quartiers.

♦ Arrivée à Eybens il y a 21 ans, j’ai répondu favorablement en 1995, à la demande du maire sortant de m’engager dans la vie locale. Après un premier mandat de simple élu, j’ai été adjointe pendant 7 ans.

En 2008, j’ai décidé de ne pas me représenter car le fonctionnement municipal ne correspondait pas à ma conception de la démocratie locale.

Quand le collectif Eybens Démocratie m’a contactée, je l’ai rejoint sans hésiter pour constituer notre liste, car nos constats et nos convictions convergeaient complètement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.